Gebruikerslogin

Wachtwoord vergeten?

Le vignoble de Vouvray dévasté par la grêle

TerreDeVins | 17 Juin 2013 1

Deux orages de grêle ont frappé l’agglomération de Tours tôt lundi matin, déversant des grêlons atteignant parfois la taille d’un œuf et provoquant de nombreux dégâts, notamment dans le vignoble de Vouvray, a-t-on appris auprès des secours.

A 10h30, les pompiers avaient effectué quelque 260 sorties dans une quarantaine de communes, principalement au nord et à l’ouest de l’agglomération de Tours pour des arbres arrachés, des toitures transpercées et des caves inondées. Le courant a été coupé dans plusieurs communes au nord de Tours et des parcelles de vigne du vignoble de Vouvray ont été entièrement dévastées, selon de premières constatations.

“C’est une catastrophe, l’orage a duré une dizaine de minutes et a tout haché. Sur Vouvray et Reugny, des vignes sont détruites à 100%”, a déclaré Christian Feray, viticulteur du château de Montcontour, le principal producteur de cette appellation. “Même la récolte de l’an prochain est compromise car les rameaux n’auront pas le temps de mûrir d’ici la fin de l’été”, a-t-il ajouté.

Au total, 13 500 foyers, dont 12 000 en Indre-et-Loire, ont été privés d’électricité en début de matinée, dans les secteurs du nord de Tours, l’ouest du Loir-et-Cher, ainsi qu’une partie d’Eure-et-Loir, selon ERDF, qui a indiqué que le courant avait été rétabli à 80%.

Dans deux communes d’Indre-et-Loire, Pernay et Ambillou, “90% des bâtiments ont été touchés” et abîmés par la grêle, ont indiqué les pompiers.

Un car scolaire, transportant une vingtaine d’enfants, a par ailleurs dérapé sur une chaussée glissante près de Neuillé-Pont-Pierre, au nord de Tours et s’est immobilisé dans le bas-côté. L’incident n’a pas fait de victime et les passagers, des lycéens et des étudiants, ont poursuivi leur route à bord d’un autre car, a-t-il été précisé.

Terug naar het overzicht